vendredi 20 janvier 2017

Nouvelle routine ! Hiver + Roaccutane : Clarins, Benton, Cattier


Hello ! Pour ce premier article de 2017, je tiens tout d'abord à vous souhaiter une très Bonne Année, que celle-ci soit pleine de tout un tas de bonnes choses, bonheur, réussite, santé, amour :-).

Sans transition, je vous propose aujourd'hui une routine de soins qui me réussit vraiment : croyez-le ou non, j'ai la peau douce, confortable, sans sécheresse, sans tiraillements, alors même qu'il fait un froid polaire terrible, que je travaille quasi dehors (hangar), et surtout que je suis sous traitement Roaccutane depuis début octobre !

Faisons un point tout d'abord sur le nettoyage de ma peau, puis nous aborderons les soins.

1ère étape : un nettoyage en toute simplicité

Le démaquillage et le nettoyage de la peau, à priori tout un programme ! Chacun y va de sa méthode, mais de mon côté, depuis Octobre 2015 j'ai laissé tomber tous ces liquides qui piquaient ma peau sensible (sauf l'Huile Démaquillante de l'Institut Arnaud de temps en temps, pour le kiff parfumé) pour un simple pain de savon, et uniquement le soir.

J'ai d'abord utilisé un pain dermatologique de la marque Ducray, gamme Ictyane, mais au fil du temps il s'est finalement révélé trop asséchant. Puis j'ai choisi un Savon au Lait d'Ânesse Frais et Calendula Bio de la marque Diâne, qui s'est révélé être très doux, je pourrai le racheter sans problème.
Massif, le véritable Savon d'Alep cache un secret de couleur à l'intérieur.
Depuis octobre dernier j'utilise le mythique Savon d'Alep ! Vu la catastrophe civile qu'est la Syrie, je me doute que les savons qui ont été fabriqués là-bas sont de plus en plus rares, donc faites attention aux arnaques :-). Trouvé par hasard dans une boutique d'huile d'olive, il comporte bien le sceau caractéristique en arabe, a une couleur brun-beige à l'extérieur et vert foncé à l'intérieur - je ne le savais pas, cette découverte m'a paru très bizarre -, et au delà de son aspect brut son odeur est très terreuse au début.

Comme je me maquille peu (BB Crème et Poudre en général), je me nettoie directement le visage au savon sans passer par la case démaquillage. J'humidifie ma peau et le savon, je le passe sur mon visage, je fais mousser avec mes doigts, puis je rince. Ma peau est nette et ne tiraille pas !

jeudi 22 décembre 2016

Révolution Roaccutane (Acnétrait) : Bilan 2e et 3e mois !

Bonjour à tous/tes ! On se retrouve avec probablement le dernier article de l'année, dédié au bilan bimestriel de mon traitement Roaccutane (générique Acnétrait). Je pense que c'est un rythme correct sachant que je ne publie qu'un à deux posts chaque mois.

Clic Clic pour mes aventures précédentes :
L'Acné, le Dermato et Moi - Un nouveau traitement ! (octobre 2015)
L'Acné, le Dermato et Moi : Consultation de printemps et modification du traitement ! (mai 2016)
L'Acné, le Dermato et Moi : Révolution Roaccutane (Acnétrait) + Bilan 1er mois ! (novembre 2016)


2ème mois : Intenses douleurs au rendez-vous !

Je vous en ai parlé sur la fin de mon premier article, avec ma Dermato d'un commun accord nous avons décidé d'augmenter le dosage de 40 à 50mg. Alors oui, ça parait fort comme dosage, mais du haut de mes presque 90kg (coucou surpoids), il faut savoir relativiser.

Sortie du 1er mois, où je n'ai eu finalement que très peu d'effets secondaires, je partais très optimiste pour la suite ! Le retour de bâton a été puissant. Je ne pensais sincèrement pas que juste 10mg de dosage changeraient tout.

D'abord, j'ai commencé à avoir des démangeaisons intenses en haut du dos. Mais pas genre les épaules ou autre endroit relativement accessible. Non, trop simple. Au milieu, à la fois assez haut et assez bas pour que mes mains mêmes contorsionnées n'atteignent pas la zone concernée. A l'arrivée chez la Dermato, elle m'a confirmé que c'était de l'eczéma sec. Et m'a conseillé d'hydrater beaucoup, ce que je ne peux évidemment pas faire. Elle m'a proposé tout de même une crème à la cortisone pour apaiser les démangeaisons, et là je dis oui ! C'est mon chéri qui s'y est collé, et heureusement cette crème, la Locatop, s'est révélée très efficace pour apaiser durablement.
Je partage avec vous des images de mes escapades parisiennes :-)
L'effet secondaire qui est apparu et qui me cause le plus de soucis, ce sont les douleurs articulaires. Mais pas n'importe lesquelles. Aux chevilles. Limite les articulations les plus sollicitées avec les mains ! J'imagine que ce sont des tendinites, dans le détail je ne sais pas trop.
Dans les faits, le matin au réveil, je suis raide comme un vieux. Je me lève et dès que mes pieds touchent le sol je ressent une douleur vive et intense dans chaque talon et cheville. Après quelques secondes la douleur passe et je peux faire ma journée comme si de rien n'était. De fait ça ressemble beaucoup à une douleur inflammatoire : raideur après un long moment d'inactivité, mais pas spécialement de douleur à l'effort.

Au niveau de la peau, j'ai eu un kyste ou un nodule (grosse boule sous la peau) sur le front au début du 2ème mois et je l'ai abattu à coup d'Eclaran. Pour le reste j'ai été assez tranquille. Ma peau n'était pas sèche de dingue, mes lèvres tiennent le coup, bref ça se passe bien ! Et sur ma prise de sang, j'ai même eu la surprise de voir mon taux de triglycérides baisser.

Nous avons donc choisi de rester à 50mg, avec tout de même la possibilité de revenir à 40mg selon mes douleurs articulaires.

3ème mois : diminution du dosage effective en cours de mois

Durant le 3ème mois, j'ai vraiment été attentive aux effets secondaires. Je suis sujette aux migraines (je suis un traitement de fond pour cela) et je suis lombalgique chronique suite à plusieurs traumatismes (chutes), du coup ces effets secondaires sont difficiles à saisir comme venant du médicament. Néanmoins, début décembre j'ai vraiment remarqué une fréquence de ces maux bien plus forte que d'habitude. Je me suis beaucoup plainte de mes migraines au chéri et je l'ai même averti que vu la raideur de mon dos ça ne m'étonnerait pas de chopper un lumbago prochainement !

Ensuite, les chevilles. Les douleurs sont allées crescendo. Il y a bien sûr la difficulté de se lever d'un pied assuré le matin - d'ailleurs, un jour j'ai failli tomber en me levant, en mode chevilles qui se dérobent -, à cause de la douleur. Mais les maux ont commencé à envahir le reste de ma journée. Après de longues vacations de taff (11 ou 12h) ou encore après avoir vadrouillé toute l'après-midi sur les marchés de Noël, j'en suis arrivée à me demander si je pouvais encore marcher, une fois chez moi...

Et l'eczéma, encore. Cette fois il m'embête moins dans le dos, il s'est déplacé sur mes épaules, et c'est nettement plus simple à traiter, autant pour hydrater que pour appliquer de la crème cortisone :-).

Ces 3 paragraphes pour vous dire que, finalement, ça a fait tilt ! Ma dermato m'avait dit que je pouvais diminuer le dosage à 40mg (en notant la date) si besoin. Je n'avais vraiment pas envie de le faire. Vraiment pas. Mais depuis maintenant 15 jours je l'ai fait, et je revis. Mes migraines ont repris une fréquence classique (entre 1 et 3 fois par mois), mes raideurs dans le dos sont encore là mais pas aussi fortes, et surtout, mes chevilles sont beaucoup plus supportables depuis quelques jours. Seul l'eczéma fait de la résistance mais ça c'est rien pour moi ! Et pas plus de boutons qu'à 50mg. En tant que traitement à long terme, ça va quand même de mieux en mieux de ce côté-là. Ma peau est également plus lisse.

Lors de la consultation ce jour, ma Dermato et moi avons donc logiquement choisi de rester à 40mg pour le mois à venir, tout en espérant que mes douleurs articulaires s'estompent pour de bon.

A bientôt pour de nouvelles aventures, en 2017 !

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année,

La Bise !

dimanche 11 décembre 2016

Délicieux soins pour les lèvres et les mains ! EOS + Nocibé

Bonjour à toutes ! Après un mois d'absence (vous verriez mes plannings, un désastre), je reviens pour vous causer de soins cocoonings aux parfums gourmands. Pour les lèvres, le baume EOS, et pour les mains, les crèmes Nocibé Délices, tous deux dispo chez Nocibé.

Le tout à petit prix ! Car le baume de 7gr coûte 5,90€, et la crème de 50ml 4,95€.

C'est parti :-)

Le Baume à Lèvres EOS, une petite boule remplie de promesses !

Cette marque signifie "Evolution of Smooth" mais je me contenterai d'EOS. Elle est originaire des Etats-Unis et d'ailleurs les produits sont fabriqués là-bas. J'avoue que l'empreinte carbone est du coup assez redoutable pour un œuf ! A ma connaissance, en magasin c'est Nocibé qui a l'exclusivité.

Petit œuf deviendra grand (ou pas)
Ce baume se présente donc dans une sorte d’œuf avec le dessous et un côté plats, qui se dévisse et se revisse avec un cran de sécurité. Pratique et fiable, y compris dans un sac à main. /!\ Les chats adorent jouer avec /!\ A l'utilisation, en gros il faut faire un "duck face" au baume pour l'appliquer. La texture au début est surprenante car assez sèche, mais heureusement elle devient douce est simple à appliquer ensuite.

Pour les parfums, ils sont moins nombreux en France qu'aux USA, mais Internet n'a pas trop de frontières donc il y a toujours moyen de se fournir ailleurs. Nous avons tout de même :
Myrtille Açaï, celui que je possède, j'aime beaucoup son parfum doux et léger ;
- Sorbet Fraise ;
- Fruits d'Eté ;
- Menthe Douce ;
- le petit **nouveau** Grenade & Framboise (novembre 2016) ;
- et un coffret de 3 inédits : Miel-Pomme, Fruits des Bois et Fruits de la Passion.

mardi 8 novembre 2016

L'Acné, le Dermato et Moi : Révolution Roaccutane (Acnétrait) + Bilan 1er mois !

Acné : je sors les griffes !
Bonjour à toutes (et tous) !

On se retrouve ce jour pour parler acné, à nouveau. Depuis maintenant 2 ans je suis suivie par un dermatologue afin de soigner mon acné. Qui lui subsiste depuis mon adolescence, donc au moins 10 ans.

Ces traitements ont eu plus ou moins de succès, mais leur point commun est la combinaison d'un traitement oral antibiotique (Tetralysal, Doxycyline) et d'un traitement local, que ce soit un gel antibiotique (Erythrogel), une crème à base de Trétinoïne (Locacid, Effederm), une combinaison des deux (Erylik), ou une crème à base de Peroxyde de Benzoyle (Eclaran, Cutacnyl, Curaspot, ...). C'est à ce jour la combinaison de médicaments la plus efficace, à part la "solution finale" Roaccutane.

Clic Clic pour mes aventures précédentes :

Le Bilan Dermato d'Octobre : Ce "ras-le-bol"

C'est devenu presque un rituel : entre la fin septembre et début octobre, depuis 2 ans, je revois mon/ma Dermato (je vois indifféremment les deux). Et on cause. On cause de comment s'est passé l'été, comment j'ai supporté le traitement prescrit début mai, si j'y ai vu une amélioration. En bref, comment j'ai vécu mon acné ces 6 derniers mois.

Alors je lui dis. Je lui dis qu'en effet l'Eclaran assèche bien les boutons, que la Doxycycline améliore un peu la situation, mieux que le Tetralysal. Mais surtout, je lui fais part de mon sentiment que "ça n'en finit pas".

J'ai beau suivre avec assiduité ces traitements médicaux, les poussées continuent de survenir chaque mois, des poussées toujours inflammatoires. Et ce n'est pas un symptôme pré-mensuel car vu ma pilule progestative à prendre en continu (coucou la thrombose de 2013), je n'ai plus de règles. J'explique preuve à l'appui, car justement je viens la voir avec les marques récentes de 7 boutons dans la zone entre les 2 sourcils. J'explique aussi qu'à l'arrêt du traitement oral pour l'été, ou tout autre test "pour voir", après de nombreux mois de traitement, l'acné revient aussi sec, il n'y a pas de période où je suis tranquille malgré tous les efforts fournis.

Ma Dermato écoute, regarde mon visage, le haut de mon dos, reproche mes gratouilles (l'acné me provoque des démangeaisons, qu'elle le veuille ou non), et me pose cette question :
"Vous en avez marre à quel point ?"
Ma réponse "Voilà minimum 10 ans, peut-être 12, que j'ai de l'acné, 2 ans que je consulte ici, je n'en peux plus de cette peau d'ado qui n'en finit pas alors que j'ai 26 ans et que je veux vraiment passer à autre chose."

samedi 5 novembre 2016

Haul Beauté Coréenne sur MaBBCreme.fr ! + Revue Express de 3 Masques

Bonjour à toutes !

Après la double revue sur 2 BB Crèmes Coréennes, je vous propose pour finir cette semaine un Haul 100% asiat' qui contient non seulement la BB trop kawaii dont je vous parlais dans l'article, mais aussi quelques soins : crème hydratante à la bave d'escargot (coup de cœur), masque visage, masque anti-points noirs et masque pieds. De quoi s'inspirer pour de futurs achats ;-)

Le Baby Silky Foot Mask Sheet de Holika Holika - 3,50€

On commence par un Masque Pieds sensé rendre nos pieds si malmenés tout doux ! On n'est pas ici sur un peeling comme peut l'être le très connu BabyFoot, mais vraiment un soin intensif. Le principe est simple : une paire de chaussettes-masques à enfiler et à garder entre 15 et 20 minutes. Je ne m'occupe jamais de mes pieds alors ça ne peut pas me faire de mal.

Niveau composition la liste est longue comme le bras même si on nous vante la présence (effective) de Menthe, Beurre de Karité, Papaye, Camomille, Aloe Vera, Grenade, Huile d'Olive et Miel. Je ne l'ai pas encore utilisé, mais pour ce prix la promesse est belle ! A savoir que la marque propose également un masque pieds version peeling.

Le Masque Black Pearl Shine de Baviphat - 1,80€

Les masques visage corréens c'est un peu le bonus d'une commande asiat'. Ça coûte pas grand chose à l'unité, et vu que les frais de livraison sont élevés, autant se faire plaisir au passage hein ! Précédemment j'avais acheté un masque Etude House, Benton et Tony Moly (revue express en bas de l'article), alors ici je change et je teste Baviphat.

J'ai choisi le Black Pearl Shine, intriguée par la promesse :
"Ce masque imbibé riche en extrait de perle et de collagène propose d’hydrater la peau intensément et de traiter de façon douce et efficace les taches brunes, le manque d’éclat et le teint irrégulier."
Et aussi car comme vous pouvez le voir sur la photo, le packaging est original, avec des dessins de pin-ups américaines !
Ce masque imprégné de sérum est à laisser poser 15 à 30 minutes. Il contient en effet du Collagène (4ème position) et de l'extrait de Perle (6ème), mais aussi Hamamelis, extrait de Soie, extrait de bulbe de Lys Blanc, Onagre, Goyave, Aloe Vera, Pourpier et Allantoïne. Pas encore utilisé non plus, j'attends les frimas de l'hiver !

dimanche 23 octobre 2016

2 BB Crèmes Coréennes au banc d'essai : Missha et Etude House !

Hello Girls ! Aujourd'hui, voyage en Asie et plus précisément en Corée (du Sud évidemment) avec 2 BB Crèmes Coréennes, la Missha M Perfect Cover et l'Etude House Precious Mineral. A savoir que j'ai vraiment du recul sur ces produits car les tubes sont terminés.

La Corée avec un délai de livraison bien frenchie !

Ce sont mes premiers cosmétiques coréens, mais il était hors de question pour moi d'attendre 3 semaines pour recevoir mon colis ! 

Alors j'ai d'abord commandé sur un site français, et même breton, qui propose une sélection de crèmes : BB&CC Korea Cream. Pour la BB Crème Missha, j'ai payé 17,30€ les 50ml et 6€ de FdP en Colissimo, assez élevé donc mais j'ai reçu ma commande en moins d'une semaine. C'était en septembre 2015.

Pour ma 2ème commande, en avril 2016, je suis allée sur MaBBCreme.fr, site également français, où la BB Crème Etude House est à 20€ les 35gr, avec 6,30€ de FdP en Colissimo. Les délais de préparation y sont assez longs (il faut compter entre 2 et 4 jours ouvrés), il ne faut pas être trop pressé même si c'est toujours plus court qu'un envoi depuis la Corée ;-).

Des packagings chics qui brillent !

C'est surtout marquant pour la BB Crème Missha ! La photo ne lui rend pas justice, mais le carton entier est brillant, pour moitié mordoré en haut et doré en bas. Au déballage, on découvre un tube tête en bas rouge, avec des écritures dorées, et un système de pompe airless lui aussi doré. 100% plastique mais on nous vend du rêve !

vendredi 23 septembre 2016

Mon expérience positive de l'épilation laser + Bilan !


Bonjour à mes lecteurs et lectrices, me revoilà !

Aujourd'hui je partage avec vous mon expérience de l'épilation laser, avec un an de recul, ayant fait ma dernière séance en juillet 2015.

Concernant l'activité du blog, je n'ai plus posté depuis le 30 juillet. Entre le travail, intense, les vacances dépaysantes et déconnectées, l'arrivée d'un petit chaton début septembre (photo en bas de l'article), la cohabitation avec le chat résident, et la reprise du taff, j'ai eu bien peu de temps pour moi et aucun pour le blog.

Pourquoi faire une épilation laser ?

C'est la première question à se poser. Les méthodes d'épilation sont nombreuses et plus ou moins durables : tondeuse, rasoir, crème dépilatoire, cire froide/tiède/chaude, épilateur électrique, au fil, lumière pulsée, et enfin laser (liste non-exhaustive mais assez complète, non ? ;-) ). Le laser est une méthode dite définitive.

Et c'est précisément ce qu'il me fallait. J'ai choisi de réaliser l'épilation laser sur mes aisselles, car depuis plus de 10 ans j'utilisais exclusivement la rasoir pour cette zone. Je vous laisse donc imaginer l'état de dureté de mes poils, la vitesse de repousse, etc... Il me semblait impossible de passer à une autre méthode d'épilation non-durable, et en même temps, je ne pense pas avoir l'utilité de ces poils-là à l'avenir.

On est en décembre 2014, et c'est là que je choisis l'épilation laser pour mes aisselles :-)